Publié le

Energies

Énergies

Cette semaine nous parlons d’énergie, qui agite à la fois l’actualité et notre futur.

Saviez-vous que la quasi-totalité des boulangeries sont équipées de chambres de pousse, qui servent à refroidir des pâtes à pain la nuit, puis à les réchauffer avant que le boulanger arrive ? Ces chambres consomment une grande quantité d’énergie…
Puisqu’en outre la cuisson est généralement assurée par des fours électriques ou à gaz, la consommation moyenne d’une boulangerie de taille comparable à la nôtre est de 125 000 kWh/an.

Ci-dessous, dévoilons quelques chiffres parlants concernant les Pains du Vercors !

Aux Pains du Vercors, nous n’avons pas de chambre de pousse car nous pétrissons la pâte le jour même. Nous n’avons pas de four électrique non plus. Ainsi, nous consommons 8 000 kWh/an d’électricité et de chauffage.

Et le bois de chauffe représente un équivalent de 70 000 kWh, à partir d’une énergie

  • renouvelable (le bois),
  • locale (Corrençon-en-Vercors),
  • réutilisée (copeaux de scierie compressés)

c’est-à-dire ayant un impact environnemental beaucoup plus faible que l’électricité.

(c)Mariana Gonzalez
L’un des deux foyers du four des Pains du Vercors (c)Mariana Gonzalez

Notre projet pour l’avenir serait de ne plus chauffer l’eau de pétrissage (25°C) électriquement, mais à partir d’un ballon-tampon chauffé par la cheminée du four à bois… !