Publié le

La pâte lèvera aussi les jours fériés

Nous serons fidèles au poste comme chaque année pour cuire aussi du pain les jours fériés : 1er mai, 8 mai, 9 mai et 20 mai pour cette année 2024.

La question nous a été posée en particulier pour les marchés du mercredi à Autrans, ainsi que pour les boites à pain. Présents !

Pour information, les magasins suivants sont aussi ouverts tous les jours fériés :

  • TerraTerre à Villard,
  • ferme de la Grand’Mèche,
  • Comptoir du Méaudret (matin seulement le 1er)

Seront fermés le 1er mai et ouverts les autres jours :

  • Vercors Lait
  • Saveurs du Haut-Plateau

Seront fermés les 1er et 8 mai et ouverts les autres jours :

  • Marco’Hop Saint-Nizier
  • Biocoop Fontaine

Enfin, seront fermés tous les jours fériés (ou bien ouvert le matin seulement sans livraison de pain) :

  • Biocoop Villard
Publié le

Une vision d’ensemble

Vous le savez, nous portons une attention particulière à l’empreinte environnementale de notre activité, c’est pourquoi nous avons toujours été labellisés en agriculture biologique, puis plus récemment sous mention Nature&Progrès.

La mention Nature&Progrès pousse les producteurs à s’améliorer en permanence. Il s’agit de s’intéresser avec honnêteté à toutes les facettes de l’empreinte environnementale : gestion des déchets, énergie du four, trajets effectués par les matières premières et les produits, carburant pour nous déplacer nous-mêmes, matériaux utilisés dans les emballages, etc etc… Lorsqu’un aspect est étudié, il s’agit aussi d’y apporter des preuves.

Faire un tour d’horizon complet de tous ces facettes a l’immense mérite d’élever la réflexion bien au delà d’une habituelle empreinte carbone. En effet le carbone atmosphérique est un axe par lequel appréhender la question, son avantage est d’être universel, synthétique et utile pour comparer mais son inconvénient est de pouvoir masquer des points noirs, ou d’occulter d’autres axes de réflexion.

Dans une activité artisanale et locale comme la nôtre, qui s’est adaptée aux outils modernes de commande en ligne, nous nous permettons ainsi de soulever une question : quel est l’impact du numérique sur notre empreinte environnementale ? Autrement dit, lorsque vous naviguez sur notre site internet pour commander un bon pain au levain à deux pas de chez vous, écrasons-nous tous les efforts de la fabrication artisanale par une débauche d’échanges en ligne et d’énergie à vous délivrer emails et images de pains ?

Voici un élément pour alimenter ce débat : notre site internet reçoit une note de 83/100 chez EcoIndex :

Ce résultat signifie que nous avons mis en place un site internet qui n’est pas inutilement consommateur de données et de requêtes. Voilà déjà un bon point ! Mais le débat est loin d’être clos : quid de l’hébergement, des canaux de diffusion de nos messages ? Nous aurons l’occasion d’y revenir. Affaire à suivre !

Publié le

Du blé sur le Vercors

Depuis peu, une dynamique de réseau se créé pour la culture des céréales panifiables sur le Vercors. En voici quelques étapes cette année 2023 !

Pour les Pains du Vercors, une parcelle a été semée sur la commune de Lans-en-Vercors par la ferme des Rapilles.

En juin, les blés étaient en pleine croissance :

En août, les blés avaient mûri. Nous avions semé un mélange de trois variétés du Trièves qui n’ont pas mûri à la même vitesse.

Puis vient le temps de la moisson ! A ce stade, le blé est récolté avec de nombreux « indésirables » : paille, fleurs, petits cailloux, autres graines… Vient le temps du tri et du nettoyage. Affaire à suivre !

De nombreux acteurs et partenaires œuvrent au sein de ce réseau : Gérald Aribert sème des parcelles d’essais et multiplie des variétés qu’il moissonne à l’aide d’une moissonneuse-batteuse de petit format (photos à venir), le Parc Naturel Régional du Vercors soutient la démarche, plusieurs agriculteurs en agriculture biologique proposent de petites surfaces de culture, l’École des Communs Alimentaires constitue un Atlas des pratiques et réalise des interviews, le Centre de Ressources Botaniques Appliquées compile les informations sur les variétés anciennes, le Verger des Roux affûte son nouveau moulin à farine… et les Pains du Vercors prépare une nurserie de variétés de blés pour cet automne !

Publié le

Les Pains du Vercors recrute !

Suite au rapprochement familial d’une salariée (qui va nous manquer !!!), nous recherchons une/un boulangère/boulanger pour rejoindre notre équipe dynamique et polyvalente.

Boulangerie intégrée au lieu "La Jolie Colo"

Les Pains du Vercors est un fournil de montagne bio, inclus dans un tiers-lieu appelé La Jolie Colo – Écharlière, à Autrans.

Au sein de la boulangerie, nous produisons des pains bio au levain, biscuits, brioches et céréales du petit-déjeuner, que nous cuisons au four à bois. La vente se fait sur les marchés et dans les épiceries locales.

Nous avons à cœur d’être attentionnés et soudés les uns aux autres : l’équipe et l’entreprise sont attentifs à chacun (ergonomie des outils, plannings, assistance mutuelle dans les journées de travail…), nous sommes cinq personnes en tout.

Poste à temps plein 32h payées 35h (= planning de 32h travaillées, sur un contrat temps plein de 35h) sur 4 jours, c’est-à-dire qu’il y a 3 jours de repos par semaine (dont minimum 2 consécutifs) 🏄‍♂️ ⛱️. Ce planning étant discuté collectivement en équipe, il est susceptible d’évoluer selon les souhaits du candidat et des collègues.

C’est un travail manuel, physique et rythmé par la fabrication du pain, la chauffe du four, les livraisons.

Nous demandons une expérience professionnelle préalable en boulangerie, de la rigueur et de l’autonomie. Il faut maîtriser des bases d’outils informatiques (lecture de fichiers de type Excel, saisie de bons de livraison) et avoir le goût du contact humain (travail en petite équipe, contact avec les clients). Puisque nous sommes intégrés dans un tiers-lieu, une richesse de projets et de mises en réseau renouvelle notre quotidien.

Contenu type d’une semaine :

  • préparation des ingrédients,
  • production de pains (pétrissage, fermentation, façonnage),
  • chauffe du four à bois et cuisson,
  • préparation des commandes (pesées, mises en sachet),
  • tournée de livraison sur le Vercors,
  • tenue d’un marché,
  • nettoyage et entretien des locaux

Une période de formation interne est prévue.
Embauche en CDI, prévue à partir de début septembre.
Salaire selon profil.
✉️ Envoyez votre CV et une lettre de motivation avant le 31 juillet 2023 à contact@lespainsduvercors.fr !

Publié le

Agrément de la marque ISHERE

Plusieurs de nos produits ont obtenu l’agrément de la marque ISHERE, garantie de provenance géographique et de juste rémunération des producteurs.

Dans le détail, il s’agit de :

  • Brioche nature
  • Sablés au Bleu et noix
  • Sablés aux noix
  • Petits-beurre
  • Pain de méteil
  • Pain hamburger
  • Pain d’épices
  • Pain aux noix
  • Pain bis (semi-complet)

Un audit régulier par un organisme indépendant garantit que les ingrédients agricoles composant ces produits sont cultivés ou élevés dans département de l’Isère (sauf aromates, additifs, eau, sucre), et qu’un échange régulier avec les producteurs est assuré, pour que leur rémunération soit cohérente avec leur coût de production (prix juste).

Publié le

Des fabrications sur mesure

Hasard du calendrier, nous avons fait deux fabrications sur mesure la semaine passée. Les voici en images !

Du pain au mélilot

Pour la fête du solstice de la Villa Glovettes (« Le cosmos dans un bol »), nous avons cuit un pain au mélilot.

C’est une plante mellifère, fourragère, dégageant une forte odeur de coumarine une fois séchée.

La plante était réduite en poudre, colorant le pain en vert !

Pain au mélilot

Ce pain étonnant a ensuite été intégré dans une création culinaire et paysagère hors norme.

Création « Le cosmos dans un bol » de la Villa Glovettes

Une brioche gigantesque

Difficile à représenter sur des photos, cette brioche fait 80cm de diamètre… !

Il s’agissait d’une commande particulière pour un mariage. 

Nous l’avons cuite par quarts, car cette dimension ne rentre ni sur la pelle ni par les portes !

Nous avons d’ailleurs fabriqué les moules sur mesure.

Mais connaissez-vous la danse de la brioche ? Tradition de Vendée, il s’agit de faire circuler cette brioche sur un grand plateau, les convives passant dessous et la faisant tourner… !

Publié le

De nouveaux points de retraits

Ce sont des partenaires avec lesquels nous travaillons depuis des années ! Auparavant, il était possible d’acheter le pain en magasin mais pas de le commander sur notre site. Depuis peu, ces trois points rejoignent la liste des magasins pour lesquels il est possible de passer commande sur ce site, et d’aller le récupérer sur place !

la Biocoop de Villard de Lans, Marco’Hop à Saint-Nizier et le Comptoir du Méaudret
Publié le

Retour du pain aux olives

Du 1er juin au 31 août, le pain aux olives remplace le pain du réconfort !

Nouveauté cette année, la farine est semi-complète (auparavant il s’agissait de notre seul pain à la farine blanche, ce qui n’avait pas de sens par rapport à notre volonté de proposer des pains les plus sains possibles).

Publié le

Le tissu local est palpable

Lorsqu’on transforme des ingrédients locaux voire ultra-locaux (provenant des communes avoisinantes), un tissu d’interactions très fort se crée. Lorsque les producteurs sont de petites structures, alors c’est une véritable entraide face aux aléas.

Pour le dire par un exemple : « si j’achète du beurre à un grossiste, lorsqu’un producteur fait défaut, je vais chercher un autre approvisionnement, sans m’inquiéter de savoir d’où venait le problème. Mais si j’achète mon beurre à une ferme voisine, avec qui j’ai un contact régulier et sincère, s’il y a pénurie, alors je vais tout faire pour la soutenir, l’aider à se sortir de l’ornière, et faire perdurer le lien ».

Cette situation s’est déjà produite avec la farine (trésorerie pour l’agriculteur qui a fait réparer son moulin en urgence), les œufs (engagement à continuer à travailler ensemble suite à l’incendie de l’exploitation), mais peut s’appliquer à la majorité de nos ingrédients : herbes aromatiques, noix, bleu du Vercors, beurre, agrumes confits… Si une production trébuche, on peut se relever mutuellement ! Nous travaillons d’ailleurs à rendre plus locaux les derniers ingrédients qui résistent, comme les fruits secs.

Quand nous entendons le slogan « bio et local, c’est l’idéal », cela a une résonance toute particulière à nos oreilles.

Publié le

Retour en 2018…

Il y a cinq ans au printemps 2018, nous terminions les travaux pour la construction du four à bois. Le four à bois n’existait pas, il s’agissait de le construire dans le talus contre le local.

Quelques jours après les premières chauffes, nous faisions des essais pour les premiers pains.

A cette époque, nous proposions le pain bis, aux graines, de petit épeautre… mais pas encore de pain d’épices, ni de barres de céréales, de biscuits aux graines ou au bleu, de pain de mie…