Publié le

Le four à bois et le goût du pain

Le four à bois et le goût du pain

Il faut d’abord préciser que la cuisson “au four à bois” ne concerne que les chauffes directes : celles dont la flamme et les fumées passent dans le même lieu où cuisent les pains.

C’est bien le cas chez nous (contrairement aux fours où la fumée passe à l’extérieur, par exemple entre deux parois ou dans des tubes). Bien que la fumée elle-même porte beaucoup de composés odorants, les pains sont enfournés après, lorsque le feu est éteint.

Ainsi le feu de bois modifie très peu le goût du pain. Le seul contact avec la cendre se fait sous le pain, sur les briques de la sole qui sont tout de même brossées avant d’enfourner.

Alors, ce sont surtout les farines, le levain et leur maturation qui influencent le goût du pain. La fumée est une touche finale très subtile et que nous apprécions tous, mais elle ne fait pas tout, loin de là !